AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D'une pierre deux coups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cynblack



Messages : 5
Date d'inscription : 16/08/2016

MessageSujet: D'une pierre deux coups   Mer 17 Aoû - 16:29



D'une pierre deux coups
Fly & Lassie & Damoclès


Ce foutu rat. Où était-il parti ? Non seulement l’odeur des ordures le couvraient, mais même avec sa taille plus importante que la moyenne, le rongeur se faufilait entre deux fissures, disparaissant de la vue du chien avant de réapparaître plus loin. Une traque qui durait depuis une dizaine de minutes déjà, le fatiguant progressivement.

Courant parmi les décombres qu’il envoyait voltigé sur son passage, le shikoku était guidé par les couinements de sa proie blessée, gueule entrouverte et bave coulant le long de ses babines. Il ne relâcherait pas la pression tant que cette saleté ne serait pas dans son estomac, pour sûr.

Son obsession durant la chasse n’était pas nouvelle et elle était même restée après l’apocalypse, lui garantissant au moins un maigre repas par jour.

Sauf si sa santé ne lui permettait pas. Ses foulées s’allongèrent et frustré, Damoclès se jeta tête en avant sur le dernier endroit où il avait vu le rat disparaître, soit, derrière une mince barrière détruite. En prenant appui sur ses pattes postérieures, il était passé au travers de la fissure dans le grillage, retombant plus bas de tout son poids.

Le molosse se réceptionna directement sur la boule de fourrure sale, qui lâcha un couinement aiguë de panique. Coincé sous les griffes de l’être et écraser par le poids de sa patte, il ne pouvait pas se retourner pour lui mordre les coussinets ni même s’échapper.

La fin de sa chasse avait été un succès, si ce rongeur n’avait pas couiné autant. Par prudence, Damoclès redressa ses oreilles et regarda autour, respirant lourdement et suant sous sa sombre fourrure.

Dans un angle, il crut reconnaître une silhouette familière, celle d’un canidé. Par instinct, sa prise sur l’animal se resserra et ses longues oreilles se tirèrent en arrière, le regard planté dans cette direction. Quand bien même il n'était pas agressif, la méfiance était de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aka'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 21

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups   Mer 17 Aoû - 16:51

Truffe au sol, Fly cherchait une proie qui puisse remplir l'estomac d'un des membres de sa nouvelle meute. Elle faisait désormais route avec les deux mâles rencontrés plus tôt, Caporal et Général. Et elle en était plutôt heureuse, pour ne pas dire ravie ! La femelle berger aimait décidément être entourée d'un groupe, même s'il pouvait être qualifié de faible par certains. Agitant vaguement son moignon de queue – toujours douloureux et qui la démangeait sévèrement – elle sentit un tas de détritus, fouinant, grattant, sans trouver qu'une espèce de quignon de pain informe. Elle l'engouffra sans en sentir le goût et reprit sa recherche.

Un couinement lui fit dresser ses oreilles, prenant l'arrêt, et la noiraude n'en attendit pas moins pour s'y rendre. Néanmoins avec une certaine prudence : elle se souvenait encore des rats tués qui lui avaient valu son moignon. Malgré tout, elle avait besoin de nourriture pour les deux mâles et l'attrait d'un rat agonisant ou mort était bien plus fort que la raison. Prudemment, essayant le moins possible de faire cliqueter ses griffes sur le bitume, elle se baissa, courbant l'échine, cherchant à capter le moindre bruit suspect.

Une respiration lourde indiquait que le tueur était toujours là. Et que, qui plus est, il l'avait repéré. Il s'agissait d'un autre canidé. Bien que rassurée à l'idée que ce ne soit pas une hyène ou une autre abomination du zoo, elle n'en restait pas moins méfiante : et s'il faisait partie du groupe de Redbull-Jack, comme l'autre baveux ? Fly resta donc un moment, là, sans bouger, le fixant, ses muscles tendus, prête à se défendre. Mais il ne semblait pas porter d'autres odeurs canines que la sienne… Soit. Il était sans doute solitaire. Pas de quoi être des plus alarmants - quoique.

- Y en a d'autres ?

Demanda-t-elle en désignant du museau le corps sans vie. Mais très vite, une autre odeur canine arriva à ses narines et la femelle noire et feu gronda en prévention, découvrant ses crocs dans la direction de ce nouvel arrivant : allait-elle être prise en tenaille ? Mieux valait prévenir que guérir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
D'une pierre deux coups
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierre de jade
» [Résolu] addition de deux variable.
» j'ai deux question qui m'intrigue
» Un ascenseur pour deux memos
» Mise à jour de deux GPS Garmin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mind :: HIROSHIMA'S CURE :: Zone de RP: Kajima-
Sauter vers: