AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La belle et le clochard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Volga

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: La belle et le clochard   Dim 14 Aoû - 20:53




Le soleil tapait, Caporal avait chaud et n'avait qu'une envie: Faire une sieste...Alors oui faire une sieste en pleine apocalypse n'était pas très malin mais...Les jeunes sont inconscients! Il n'avait pas beaucoup dormis la nuit dernière en même temps, les rats faisaient trop de bruit...Et puis un chien de son âge, un an, avait besoin de sommeil, après tout sa croissance n'était pas encore terminée. Alors il avait chercher un coin ou dormir tranquillement pendant que son compagnon d'infortune était partit chercher de la nourriture. Le gamin avait trouvé quelques cartons renversés dans une ruelle, à son grand bonheur. Ce serait suffisant.

Lentement il s'était dirigé vers ces derniers et avait pénétré dans l'un des leurs pour s'y mettre ne boule, baillant, gueule grande ouverte il sentit ses paupières se fermer. Petit à petit il sombra dans les bras de Morphée, drainer par un sommeil lourd. Mais un bruit le sortit de son état semi-conscient. le poil du gamin s'hérissa légèrement tendis qu'il sortit la tête de sa cachette, observant alors une forme canine marcher en sa direction. C'était une femelle, une Colley. Il déglutit et se terra un peu plus au fond de son abris. On ne sait jamais. Il savait pourtant très bien que l'inconnue détecterait son odeur. Son pouls sembla s'accélérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antimimi

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La belle et le clochard   Dim 14 Aoû - 22:36


Elle fronça le museau.
C'était déplaisant. Très déplaisant. Devant elle, un cadavre de chien. Un pauvre hère ayant eu moins de chance qu'elle. Il était blessé, mordu, mais son corps glacé laissait penser que ça faisait déjà un moment qu'il était là. Les corbeaux avaient déjà commencé leur basse besogne et un horrible amas de mouches grouillait sur les plaies du malheureux. D'un mouvement de patte, Lassie les chassa - et ce qui s'offrit à sa vue l'horrifia. Une blessure très, très dégueulasse - et pas tant par sa profondeur et son ouverture que par l'étrange matière verdâtre qui en garnissait les bords.

Ses poils se hérissèrent et la Belle recula de quelques pas. Non, elle ne goûterait pas de cette chair-là. Elle n'était pas encore assez affamée pour succomber au cannibalisme - la survie n'avait pas totalement anéanti le peu d'honneur canin qu'il lui restait. Alors, elle détourna le regard, presque avec respect pour le mort, et reprit sa route comme si de rien n'était.

Elle n'aimait pas ça. Cette chose verte. Ce chien mort, et toutes ces marques de morsures. Non, tout ça ne lui disait décidément rien qui vaille... Elle entra dans une ruelle, plongée dans ses pensées, de bien mauvaise humeur après sa macabre découverte. Mais, soudain, son instinct lui ordonna de s'arrêter net, et la chienne obéit. Une odeur avait attiré son attention, une odeur d'enfant... Et Lassie baissa le regard sur la caisse qu'elle avait failli dépasser.

Elle baissa la tête et vit, terré au fond du carton, un jeune chien à l'air terrifié. Ses traits s'adoucirent, et la Belle lui offrit un sourire d'ange.

- Ooooohhhh mais comme tu es adorable ! ~♥

Elle en avait oublié le cadavre.

- Viens là petit bout de chou, n'aie pas peur voyons, je ne vais pas te manger ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volga

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La belle et le clochard   Dim 14 Aoû - 23:01




La gracieuse forme bicolore finis par se stopper. Bientôt le jeune chien observa alors ke visage de la femelle qui se pencha pour le regarder en face:

"Ooooohhhh mais comme tu es adorable ! Viens là petit bout de chou, n'aie pas peur voyons, je ne vais pas te manger ! ♥"

Dit-elle alors d'une voix attendrie, portant un sourire franc et amicale. "L'apprentit survivant" jugea qu'elle n'était pas un danger pour lui et se détendu presque immédiatement. Il se releva et sortit, avec toutefois une pointe de méfiance, hors de son carton.

"B-bonjour, je m'appelle Caporal."

Dit-il alors oreilles plaquées contre son crâne tandis qu'il s'approcha de la femelle pour la renifler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antimimi

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La belle et le clochard   Dim 14 Aoû - 23:34


Oh, il était timide ? Mais quel amour ! Lassie en aurait presque ronronné - voilà trop longtemps qu'elle n'avait plus vu de chose aussi adorable dans cette horrible ville !

- Et moi je m'appelle Lassie, lui fit-elle d'une voix mielleuse, comme si elle s'adressait à un bébé.

Et à ses yeux, c'était ce qu'il était : un bébé, rien de plus. Pourtant, il ne devait pas être si jeune que ça - mais une fois que la colley s'était mise une idée en tête, on ne pouvait plus la lui ôter. Elle lui passa un coup de langue affectueux sur le haut du crâne, se comportant déjà en gentille petite maman. D'ailleurs, comment ce bout de chou avait-il réussi à survivre tout ce temps... ? Le pire, c'est qu'il avait plutôt l'air en bon état, pas comme les deux mâles aux affreuses cicatrices qu'elle avait croisés les jours précédents.

- Qu'est-ce que tu faisais dans ce carton ? Ce n'est pas là que tu trouveras à manger, tu sais.

Et elle se mit à rire doucement, d'un rire clair et beau, se moquant gentiment de la bêtise du chiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volga

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La belle et le clochard   Dim 14 Aoû - 23:51




"Et moi je m'appelle Lassie."

Lassie, nouveau nom à retenir. il s'adressa à lui comme si il ne possédait que six mois, mais peu lui importait. La femelle lui donna alors un coup de langue sur la tête avant de reprendre:

"Qu'est-ce que tu faisais dans ce carton ? Ce n'est pas là que tu trouveras à manger, tu sais."

Rit-elle alors. Le jeunot s'assis, maintenant totalement détendu.

"Oh non, j'attendais Général."

Dit-il en remuant la queue. Voilà qu'il rencontrait encore un autre chien et ces derniers temps il enchainait les bonnes rencontres. Il regarda légèrement derrière la Colley quand il aperçut une forme étrangement couché et immobile. Eh? Il l'avait pas vu avant? En même temps il n'était pas aller plus loin que le carton qui lui servait d'abri jusqu'ici.

"Uh? C'quoi?"

Il pencha la tête sur le côté et se leva pour s'en approcher. Au fur à mesure que les mètres entre lui et la chose se rétrécissait une odeur nauséabonde envahissait l'air. C'est bientôt qu'il réalisa que...C'était un cadavre de chien. Ses oreilles se plaquèrent en arrière tandis qu'il s'approcha prudemment en fronçant son museau.

"Urgh, il lui est arrivé quoi?!"

se plaignit-il en examinant ses plaies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antimimi

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La belle et le clochard   Lun 15 Aoû - 9:51


Elle suivit le chiot en direction du cadavre. La curiosité était un bien vilain défaut, et Lassie fut tentée de l'arrêter pour préserver ses yeux innocents du macabre spectacle - et puis, elle se ravisa. Aussi jeune soit-il, il avait dû en voir d'autres... Et, si ce n'était pas le cas, apprendre ne lui ferait pas de mal. Ainsi donc, elle le laissa découvrir le corps en décomposition de leur compère canin. Et alors que Lassie s'attendait à ce qu'il prenne peur, le brave petit, bien que surpris, n'hésita pas à s'approcher davantage, le museau en avant. Impressionnant, pour un enfant.

- Quelque chose l'a attaqué, affirma-t-elle comme si elle avait vu la scène de ses propres yeux.

Elle s'approcha à son tour, contournant prudemment le macchabée en fixant ses plaies béantes.

- Et vu la morve fluo qui lui dégouline de partout, il s'est pas fait tuer par des corbeaux !

Et elle rit de nouveau, trouvant apparemment ça très drôle. Cependant, la colley n'était pas idiote, et elle voyait bien que la bête ne s'était pas encore faite ronger par les rats. Elle aurait dû, pourtant. Mais si même les charognards évitaient cette substance verte... Elle fronça le museau et redressa la tête, méfiante, redevenant sérieuse.

- C'est peut-être un animal du zoo qui lui a fait ça. Elle fit une pause, pensive, n'oubliant pas que les chiens étaient loin d'être les grands prédateurs des lieux. Puis, se tournant vers Caporal : Tu as déjà vu ça ? Cette chose verte ?

Il était petit : il pouvait donc se faufiler partout et voir des choses que des animaux plus imposants ne verraient jamais. D'habitude, c'était la spécialisation de Lassie, mais elle ne pouvait nier que Caporal pourrait être aussi doué qu'elle. Et, d'ailleurs, n'avait-il pas évoqué un Général, plus tôt ? Qu'était-ce ? Son ami imaginaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volga

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La belle et le clochard   Lun 15 Aoû - 11:19




A plusieurs reprises le chiot vint renifler prudemment le cadavre infecté. S'il n'avait pas eu peur c'est que à son jeune âge il avait était relâcher dans ce monde chaotique. Les cadavres jonchaient les rues, c'était devenu...Normal pour lui? Il ne connaissait pas grand chose du monde après tout, ses connaissances sur ce dernier restaient flou et encore à construire, et c'est dans cette apocalypse qu'il verrait "le monde" plus tard. C'était à la fois triste et bon. Mais dans un sens paradoxal, des souvenirs frais du Kajima d'autrefois étaient gravés dans son âme. Toutes ces sorties au parc, en forêt, au seins d'une nature saine et verdâtre! Il voulait à tout pris sortir de la ville, retrouver sa maitresse.

"Quelque chose l'a attaqué et vu la morve fluo qui lui dégouline de partout, il s'est pas fait tuer par des corbeaux !"

Affirma la femelle avec un rire qu'il suivit, la "joie" à toujours était contagieuse.

"C'est peut-être un animal du zoo qui lui a fait ça. Tu as déjà vu ça ? Cette chose verte ?"

Tiens! Maintenant qu'elle le mentionnait...Cette matière verte répugnante, oh qu'il la connaissait. Son pelage s'en rappelait encore.

"Urgh, ça...J'ai dérapé dedans la dernière fois. Ca à une odeur de pourriture et de cadavre. Et ça colle."

Affirma t-il en retroussant légèrement les babines à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antimimi

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La belle et le clochard   Mer 17 Aoû - 9:10


Elle recula d'un pas et toisa le chiot, soudain bien méfiante à son égard. Elle aurait grondé s'il n'avait pas été si mignon - mais, à la place, elle se contenta de l'observer avec prudence. Il avait touché cette chose ? Et pas qu'un peu, si elle en croyait ses dires ! Est-ce que ça l'avait affecté ? Non, il semblait en bon état, en très bon état même - mais Lassie ne se radoucit pas pour autant. C'était peut-être comme ces virus qui se cachent dans certains chiens sans les rendre malades, pour propager le mal - et si ce bébé n'était qu'un porteur ? Et si elle allait attraper quelque chose en traînant avec lui ?

Il avait beau être adorable, Lassie s'était déjà lassée de jouer à la gentille petite maman. Il était temps de redevenir sérieux et de se souvenir de la survie : si le jeune chien représentait une potentielle menace, mieux valait l'éviter. Mieux vaut prévenir que guérir, après tout !

- Tu as une famille ?

Il n'aurait certainement pas pu survivre seul tout ce temps - elle-même avait eu beaucoup de mal à en réchapper, elle ne pouvait donc pas concevoir qu'un chien aussi jeune se soit montré plus doué qu'elle.

- Tu devrais éviter de toucher les choses bizarres, à l'avenir.

Il avait sans doute compris la leçon, vu comme il semblait détester la morve verte - mais, un poil prétentieuse, la colley n'avait pas pu s'empêcher de le sermonner un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volga

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La belle et le clochard   Mer 17 Aoû - 17:15




Une certaine tension sembla s'installer, la Colley recula légèrement avant de demander:

"Tu as une famille ? Tu devrais éviter de toucher les choses bizarres, à l'avenir."

Le jeune mâle s'assit avant de japper:

"Non, j'ai plus de famille."

Sa seul famille avait toujours était sa maîtresse. En fait, si, Général était une véritable figure paternelle mais il se contenta de répondre:

"Enfin, je vis avec deux autres survivants. Général et Fly."

Puis enfin, pour répondre à l'avertissement de Lassie il finis par dire:

"Et je sais très bien, cette chose à coûter la queue de Fly!"

Oh mais si, qu'elle idiot faisait-il, son alpha lui avait clairement dit d'ou venait cette chose verdâtre et ce que c'était.

"C'est de la bave, apparemment c'est un chien qui la produit, elle attaque les tissus et semble ronger la chaire un peu...Un peu comme de l'acide?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La belle et le clochard   

Revenir en haut Aller en bas
 
La belle et le clochard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plus belle personne de ma vie *o*
» [Macema] Pour que CS est un belle PA !
» Thème Belle Réveuse
» Charisma ; «Montre-moi, que la vie est belle...»
» Karlie Kloss, la plus belle femme au monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mind :: HIROSHIMA'S CURE :: Zone de RP: Kajima-
Sauter vers: